Dernier trimestre 2016 : Poutine quitte la présidence russe

Putin

Nous tentons là une anticipation risquée mais qui a le mérite de fournir un angle intéressant sur le problème numéro un que l’UE a sur sa table depuis 2014 : la terrible dégradation de ses relations avec son plus proche et plus puissant voisin, la Russie. Par ailleurs, comme nous en établissons la règle dans le Manuel d’Anticipation Politique[1], l’exercice d’anticipation consiste à « penser l’impensable »… et à l’argumenter.

C’est ainsi qu’un certain nombre de considérations, au premier rang desquelles le fait que l’intervention de la Russie en Syrie constitue un facteur de changement majeur, nous amène à formuler l’hypothèse suivante :

« D’ici le début 2017, Vladimir Poutine pourrait annoncer des élections présidentielles anticipées auxquelles il ne se présentera pas. »

Retrouvez la liste des faits et considérations qui ont amenés les experts du LEAP (Laboratoire Européen d’Anticipation Politique) à faire cette hypothèse dans la dernière lettre confidentielle GEAB No 105 / 15.05.2016 disponible uniquement sur abonnement.

———————————————————-

[1]     Source : Manuel d’Anticipation Politique, par Marie-Hélène Caillol, Editions Anticipolis (2009)