Algérie: Kamel Daoud fait condamner un imam

liberation

L’écrivain-journaliste algérien Kamel Daoud, très critique envers l’islam, a obtenu mardi la condamnation d’un imam prédicateur salafiste qui demandait son exécution pour «apostasie».

L’imam a été condamné à six mois de prison dont trois ferme par la justice algérienne qui a pris une décision sans précédent.

Kamel Daoud a salué une «décision courageuse», ont déclaré à l’AFP des proches du journaliste qui n’a pas voulu réagir publiquement à la décision du tribunal correctionnel d’Oran.

L’imam Abdelfatah Hamadache Ziraoui a également été condamné à une amende de 50.000 dinars (450 euros)… Lire : Liberation, 08.03.2016