Israël lance des bombardements en Syrie, Damas échoue dans sa riposte

israel

Des raids aériens israéliens ont été lancés dans la nuit du vendredi 17 mars 2017 en Syrie. Plusieurs cibles ont été visées. En représailles, trois missiles ont été tirés depuis le territoire administré par le régime de Damas. Ils n’ont pas fait de dégât. Cet accrochage est le plus sérieux entre les deux pays, toujours officiellement en guerre depuis le début du conflit civil syrien, il y a six ans.

Avec notre correspondant à Jérusalem,  Guilhem Delteil

Depuis six ans, l’armée israélienne scrute attentivement l’évolution de la situation en Syrie. Le régime de Bachar el-Assad est soutenu par le grand ennemi d’Israël : le Hezbollah. Et le gouvernement israélien s’inquiète de voir le mouvement libanais renforcé par ce conflit.

A plusieurs reprises, des positions du régime syrien et des convois d’armes de Syrie vers le Liban ont été pris pour cible par l’aviation israélienne. Mais habituellement, l’armée garde le silence sur ces opérations. Fait inhabituel donc, cette nuit, elle a confirmé avoir mené des frappes aériennes chez son voisin.

Deux missiles lancés de Syrie ont touché le sol d’Israël sans faire de dégâts

Cette communication est probablement due au fait que les missiles lancés en représailles ont traversé la frontière. Selon l’armée israélienne, trois projectiles ont en effet été tirés vers les avions engagés dans ces opérations. L’armée syrienne affirme avoir abattu l’un des appareils, ce que dément l’armée israélienne…

La suite : RFI, 17.03.2017