États-Unis, Russie, Syrie, attentats de Paris : l’Europe broyée dans le mouvement des plaques tectoniques de la grande reconfiguration géopolitique mondiale

La crise systémique globale que nous traversons depuis au moins 8 ans remet en question un ordre mondial dont nous avons souvent dit qu’il remontait non seulement à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, mais plus largement à la Renaissance et aux grandes découvertes de la fin du xve siècle. C’est il y a 500 ans que l’Europe s’est placée au cœur de la planète en lançant un vaste programme d’exploration, puis d’exploitation, puis de colonisation de la totalité du reste du monde, et enfin de coopération avec lui. Il y a 500 ans, l’Europe est devenue le cœur du monde… (Lire la suite dans le GEAB 99)