Grèce : une bataille « gagnée », mais pas la guerre

Il s’en est passé des choses en Grèce depuis le dernier numéro du GEAB : coup de théâtre fin juin du référendum organisé par Tsípras sur les mesures d’austérité ; démission de Varoufákis début juillet malgré la large victoire du « non » qu’il défendait ; négociation d’une solution d’urgence ; et enfin démission de Tsípras dans l’espoir d’asseoir sa légitimité lors de nouvelles élections prévues le 20 septembre. Même s’il ne s’agit pas d’anticipation, nous devons bien à nos abonnés notre analyse du feuilleton de l’été. D’autant que ce qu’il est devenu commun d’appeler une « tragédie grecque » ressemble de plus en plus à une tragédie européenne… Voici donc notre lecture des événements sous une forme synthétique…

Investissements, tendances et recommandations :
Entreprises : la bourse ou la vie ?
Particuliers : du solide, du dur, du concret !
. Marchés financiers : Le coeur du système s’effondre