Le grand retour de l’Europe brune – le GEAB fête ses 10 ans dans la noirceur

Cher abonné,
Voici 100 numéros, voici 10 ans, que l’incroyable aventure du GEAB se poursuit. Laissez-moi vous raconter cette histoire. Le GEAB est né en janvier 2006 d’une volonté farouche d’indépendance de notre think-tank LEAP[1] : indépendance intellectuelle indispensable à la pertinence de nos travaux sur la démocratisation européenne et sur la place de l’Europe dans le monde, et nécessitant l’indépendance financière.

Jusqu’en 2005, les trafics de nos sites web nous disaient combien nos travaux intéressaient. Alors nous avons fait ce pari fou : accroître en qualité et en quantité nos contenus et en rendre payante une partie… pour en tester chaque mois la pertinence, pour en assurer durablement la liberté. Le GEAB était né… mais le pari allait-il être gagné ?