Le sommet de l’Union africaine s’empare du conflit au Sahara occidental

mfrance

Lors du sommet de l’UA à Nouakchott, dimanche 1er juillet, le président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat, devait dévoiler une feuille de route pour tenter une nouvelle résolution du conflit au Sahara occidental. C’est un geste symbolique, mais il n’est pas des moindres. Le drapeau de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) flotte officiellement pour la première fois ce dimanche 1er juillet sur la route menant à l’aéroport de Nouakchott, qui accueille le 31e sommet de l’Union africaine (UA).

Territoire non-autonome pour l’ONU mais reconnu par la Mauritanie depuis 1984, la République sahraouie n’avait encore jamais eu le droit à cet honneur dans la capitale mauritanienne. Un geste qui traduit la volonté de l’Union africaine – dont la République arabe sahraouie démocratique (RASD) est membre de plein droit depuis 1982 – d’avancer vers une résolution du conflit qui s’éternise depuis plus de 40 ans entre le Maroc et le Front Polisario qui gouverne le Sahara occidental
Lire la suite : MFrance, 01.07.2018