Royaume-Uni 2019 : et si le Brexit était un succès ?

Jusqu’à présent, médias et analystes ont été unanimes : le Brexit représente un avenir incertain et dangereux pour le Royaume-Uni… et seulement pour le Royaume-Uni. Nos lecteurs savent que nous avons toujours été plus circonspects à ce sujet. Alors que la première phase de négociation s’est achevée (en fin d’année dernière) et que la seconde s’apprête à commencer, il est temps d’admettre, d’une part, que cette sortie de l’UE ouvre également bien des opportunités au Royaume-Uni ; et d’autre part, qu’elle induit de nouveaux risques réels pour l’Union européenne. En effet, dans cette seconde phase de négociation qui portera sur la période de transition et la relation future entre les deux parties, le rapport de force pourrait s’inverser. Le gouvernement britannique, à qui l’on reproche depuis le début un manque de clarté et de réalisme, par la voix de Theresa May le 2 mars, a éclairci un certain nombre de points et exposé un plan de sortie concret…
Lire la suite dans le GEAB 123 / Mars 2018

Globalisation multipolaire 2018 : l’UE adopte le modèle pro-trade protectionist
Comme chacun sait, Donald Trump a donné le coup d’envoi à une vaste réinvention des relations commerciales en imposant des barrières douanières sur l’acier et l’aluminium, arguant, outre du devoir de protéger cette industrie et les emplois qui s’y rattachent, du caractère stratégique de ce secteur intrinsèquement lié à l’armée. Économie, emplois, sécurité nationale : il est ici clairement question de souveraineté nationale. Dès lors, les logiques et instances supranationales sont là encore mises à mal (OMC, UE notamment)…
Lire la suite dans le GEAB 123 / Mars 2018