Home Aperçus 2018 dans l’intervalle entre reprise économique et retour de prospérité

2018 dans l’intervalle entre reprise économique et retour de prospérité

Sur le front économique, en revanche, les nouvelles sont plutôt bonnes. La relance devrait se poursuivre en 2018, en partie d’ailleurs sur la base de ces différents retours à des formes légères de protectionnisme, un protectionnisme qui se structure sur la base de grandes entités nationales et supranationales, et reste pour le moment ouvert. C’est un recentrage plus qu’un repli de ce point de vue.

Ce recentrage priorise les marchés de consommation et de production intérieurs (chinois, américains, européens…) et parvient à redynamiser les tissus de production, notamment dans les pays qui ne comptaient plus que sur la finance pour gonfler leurs PNB, à commencer par les États-Unis et l’Angleterre.

Mais cette réindustrialisation se fait sur la base d’une précarisation des populations (salaires faibles, emplois précarisés, filets sociaux réduits, inflation)[1]. Par conséquent, la reprise économique ne sera pas synonyme de retour à la prospérité. Les fiscalités ne sont pas encore prêtes pour cela. En 2018, l’Europe et les États-Unis vont se trouver pris dans un intervalle schizophrène entre bonnes nouvelles sur le front économique et mauvaises nouvelles sur le front social… (extrait du GEAB 121 / janvier 2018)
____________________________________________________

[1]     À commencer par le champion européen : l’Allemagne, comme nous l’avons souligné dans nos différents bulletins (cf GEAB 120, 15/12/2017) – 17 % des Européens vivent sous le seuil de pauvreté de leur pays (à 60 % du revenu médian). Cette proportion varie du simple au double, de 12 % de la population aux Pays-Bas à 25 % en Roumanie. Source : Observatoire de la précarité, 10/11/2017

Commentaires

Pour laisser un commentaire, abonnez-vous
Articles en relation
Geta Grama-Moldovan
13 Nov 2019

Prochainement le bulletin GEAB 139, édition de novembre! Au sommaire

#cryptos #europe #Eurozone #géopolitique #Inde #monde #societes

Les troubles sociaux commencent à être perçus par les marchés financiers et l'économie comme le déclencheur possible de la fameuse crise de 2020 : manifestations, augmentation de la dette publique, [...]

Geta Grama-Moldovan
28 Oct 2019

Le reflux du populisme en Europe

#europe #gouvernance #populisme #trump

Cet effet des limites testées et rejetées comme inopérantes est également à l’œuvre dans les grandes difficultés rencontrées par Matteo Salvini et Boris Johnson en Europe, tous deux devant faire [...]

Geta Grama-Moldovan
12 Oct 2019

Prochainement le bulletin GEAB 138, édition d’octobre! Au sommaire

#calendrier #europe #grece #industrie #investissement

Nous annoncions un "changement de direction" de la politique étrangère américaine le mois dernier. Avec l'accord Trump-Erdogan autorisant la Turquie à lancer une offensive militaire dans le Nord-Syrie concomittante à [...]