Home Aperçus L’or s’impose

L’or s’impose

Dans le registre de la confiance, l’or présente un profil singulier : c’est le seul minerai dont on pense collectivement qu’il est suffisamment précieux pour conserver sa valeur au cours du temps. Contrairement au diamant, par exemple, il est en outre impossible de fabriquer du faux or. Certes, la valeur intrinsèque du métal jaune est essentiellement d’ordre symbolique si l’on réfléchit bien, pas beaucoup moins d’après certains que la valeur sous-jacente des cryptomonnaies. Mais ce symbolisme est quasiment atavique : l’or « parle » aux gens, la blockchain non. En effet, l’or fait l’objet d’une intense demande ces dernières années du fait de l’inquiétude grandissante sur les monnaies traditionnelles.

Ce n’est donc pas parce que les médias financiers minorent systématiquement cette valeur, et que depuis 2011 son prix-marché s’est stabilisé, qu’elle n’est pas restée centrale au système. De fait, discrètement, l’attrait pour l’or génère des investissements massifs avec l’ouverture de nouvelles mines qui ont un impact écologique peu maîtrisé aujourd’hui (un beau thème pour les environnementalistes).

Figure : Historique des prix d’une once d’or – marché Spot.

 

Par les mécanismes de swap, de prêt d’or, d’option, de contrats à terme ou de dérivés de crédit, l’or est un support à de nombreux outils financiers. La France s’est d’ailleurs attaquée à ce marché en signant[5], début novembre 2018, un accord avec la société JP Morgan dans le but de réaliser des transactions sur l’or stocké dans les sous-sols de Paris. L’objectif est ici, en plein Brexit, de faire de la capitale française une place de l’or en proposant des produits financiers basés sur ce métal sans avoir à passer par la case Londres.

Lire le GEAB 132 en entier

Commentaires

Pour laisser un commentaire, abonnez-vous
Articles en relation
Geta Grama-Moldovan
14 Mar 2020

Prochainement le GEAB 143. Au sommaire

#coronavirus #covid-19 #crise mondiale #finance #moyen orient

Difficile de ne pas parler du Covid-19 dans ce prochain numéro. Mais difficile aussi de garder raison et d'apporter la perspective caractéristique du GEAB dans l'hystérie médiatique actuelle. Nous nous [...]

Geta Grama-Moldovan
26 Fév 2020

Le FMI et la politique sud-américaine de Washington

#euro #europe #finance #gouvernance #monnaies

(ce que le GEAB disait en septembre 2019 !) Certes, depuis douze ans, le FMI a repris du lustre et, officiellement, Christine Lagarde laisse l’institution en bon état. Mais nous [...]

Geta Grama-Moldovan
12 Fév 2020

Prochainement le bulletin GEAB de février. Au sommaire

#crise mondiale #europe #investissement #monde #or

Après deux mois concentrés sur le tournant 2019-2020 (retour sur 2019 en décembre et panorama sur 2020 en janvier), le prochain numéro ouvre les horizons. C'est un regard sombre que [...]