Home Les bulletins GEAB GEAB 120 Israël-Palestine : il est temps de rêver… pour éviter le cauchemar

GEAB 120

Le bulletin mensuel du Laboratoire européen d'Anticipation Politique (LEAP) - 15 Déc 2017

Israël-Palestine : il est temps de rêver… pour éviter le cauchemar

Nous ne pouvons pas ne pas revenir ce mois-ci sur le Moyen-Orient tant ce qui s’y passe actuellement ressemble à ce que nous anticipions depuis plusieurs années et annoncions pour 2017 dans notre liste de tendances « up and down » de janvier dernier : émergence de l’Arabie saoudite comme nouvel acteur fort de la région, prise d’indépendance de la Turquie, transition du rôle d’ennemi régional d’Israël à Daesh, changement de donne avec le retour de la Russie dans le jeu moyen-oriental, transformation de l’influence américaine… Comme nous l’avons vu en détail dans le dernier numéro du GEAB, le Moyen-Orient de cette fin 2017 est bien différent de celui de la fin 2016.

De l’ère du XXe siècle subsiste encore le marigot de la question palestinienne que le monde a préféré oublier depuis une quinzaine d’années après en avoir fait le centre de son actualité dans les années 1980-90. Et, à l’horizon de cette question palestinienne, le face-à-face entre Israël et l’Iran, épée de Damoclès plus que jamais suspendue au-dessus du destin de la région. Deux sujets dont la transformation de la configuration régionale permet d’espérer la résolution à courte échéance désormais.

Pavé dans la mare

La question de l’Iran et de sa normalisation, et celle concomitante du Hezbollah et de son désarmement, sont ancrées dans celle des Palestiniens et de sa solution.

Or, les lignes sur ce front viennent d’être brutalement déplacées par Donald Trump et l’annonce du déménagement de l’ambassade US à Jérusalem qui fait couler tant d’encre[1]. Cette décision change de nombreux paramètres parmi lesquels nous retenons surtout l’effet de responsabilisation des acteurs régionaux. Sur ce coup d’éclat, d’une certaine manière, les États-Unis se retirent du jeu, obligeant les protagonistes à prendre leurs responsabilités…

– Les Israéliens veulent Jérusalem comme capitale ? Ok, après tout, un État souverain a le droit de choisir sa capitale… et d’en assumer les conséquences.

– Les Palestiniens veulent aussi Jérusalem pour capitale ? OK, mais comment comptez-vous vous y prendre ?

Commentaires

Pour laisser un commentaire, abonnez-vous
Au sommaire

Chers abonnés, Une nouvelle année s’achève. Une douzième pour nous et pour certains d’entre vous. Comme les précédents, ce mois de décembre est l’occasion de marquer une pause, de regarder [...]

Comme chaque année en décembre, nous avons procédé à l’évaluation de nos anticipations de tendances du mois de janvier dernier. Nous aboutissons à une note finale de 27 sur 36, [...]

Bitcoin : in and out Tout en maintenant notre consigne d’user de la plus grande méfiance envers le bitcoin, nous suggérons à ceux qui souhaitent tout de même s’y aventurer une [...]

Articles en relation
Geta Grama-Moldovan
15 Mar 2020

Investissements, tendances et recommandations (mars 2020)

#bitcoin #cryptos #euro #finance #immobilier #investissement #or #petrole

Marchés/produits financiers – Est-il vraiment besoin de le préciser… Vous n’avez pas besoin de nous pour le comprendre mais cela souffre de clarté : il est temps de sortir des marchés [...]

Geta Grama-Moldovan
15 Mar 2020

Moyen-Orient 2020 : Vers une nouvelle donne politique

#covid-19 #europe #finance #guerre #iran #Israel #moyen orient

Les guerres générèrent des pestes à n’en point douter. Mais les pestes génèrent-elles des guerres ? D’un point de vue systémique, la pandémie devrait suffire à sceller le sort de l’ancien [...]

Geta Grama-Moldovan
15 Fév 2020

Rubrique en vrac…ce que nous n’avons pas la place de développer mais dont nous voulons absolument vous parler

#coronavirus #Environnement #europe #finance #géopolitique #petrole

Pétrole/Libye : Guerre ou collapsus du schiste US ? En Libye, le général Haftar, soutenu notamment par les Américains, ne lâche pas. La raison en est simple : il agit sur ordre pour [...]