Home GEAB juillet 2022

GEAB juillet 2022

Le bulletin mensuel du Laboratoire européen d'Anticipation Politique (LEAP) - 15 Juil 2022
L'Extrait public

En septembre prochain, la sonde spatiale Psyché de la NASA décollera de Cap Canaveral pour étudier l’astéroïde du même nom et les métaux qui en jonchent la surface. Derrière la science, le rêve du minage d’astéroïde. Voici un exemple de la Psyché de l’espace de demain : construire une économie dont les ressources ne sont pas terrestres. Nous commençons tout juste à voir éclore l’économie de l’espace, qui s’apprête à grandir de manière exponentielle, habitée par une âme de conquête.

Pourtant, nous décelons l’arrivée de complications, un choc des réalités incarné par une seule formule qu’on se répète à chaque échec : Space is Hard. Néanmoins, les échecs d’Howard Hugues ou du Concorde n’ont pas empêché de construire une économie de l’air, tout comme les naufrages n’ont pas stoppé l’économie de la mer. Si Elon Musk échoue dans sa colonisation de Mars, son rêve et l’œuvre de sa vie n’auront pas empêché de rendre l’espace accessible, avec des applications plus concrètes que ses folles promesses.

Elon Musk n’est pas seul, d’autres titans s’entrechoqueront et l’économie de l’espace subira un darwinisme laissant quelques survivants se partager le gros du gâteau. Bezos, Chine, Union Européenne, Musk, US Space Force s’entrechoquent et font face aux réalités bien terrestres telles que la guerre, le coût, ou même le rajeunissement avec cette nouvelle génération qui tente de prendre le pouvoir pour dessiner une nouvelle image de l’espace.

La nature nous réserve encore de nombreuses surprises même dans l’espace où elle paraît inexistante. Il faut voir quelle est la place qui reste à la sécurité, et ce au-delà, de nos protections naturelles face aux dangers du vide et à la puissance de la physique. L’économie de l’espace reste néanmoins la plus éclairée et la plus sage comparée aux tragédies de l’air et de la mer. Mais nous en sommes aussi devenus extrêmement dépendants, en plein flagrant délit d’abus de confiance de l’Humanité en ses outils et technologies.

Il y a seulement quelques décennies, on jugeait utopique l’idée d’une économie spatiale. Aujourd’hui, les richesses d’au-delà de la ligne de Karman motivent de nouvelles conquêtes, suivant la même Psyché qu’Amerigo Vespucci, ou plutôt que celui qui a financé son expédition vers l’Amérique.

Ce numéro a été réalisé avec la contribution de Daniel Chrétien, journaliste français spécialiste des questions spatiales.

____________________

Retrouvez la GEAB Community sur LinkedIn pour en parler !

Commentaires

Pour laisser un commentaire, abonnez-vous
Au sommaire

Jeune, voire nourrisson, le marché du spatial enregistre une croissance de 70% depuis 2010 et devrait atteindre le trillion de dollars de revenus annuels en 2040. On pourrait croire que [...]

La révolution des prix d’accès à l’orbite ainsi que la standardisation de la construction des satellites, permettent l’émergence d’une nouvelle économie spatiale. L’espace se démocratise et suit peu à peu [...]

Entre volonté de suprématie et le souhait d’utiliser le spatial comme catalyseur d’une nouvelle économie, la vision qu’ont les nations de leur place dans l’espace est d’une remarquable diversité. Rappelons [...]

Articles en relation
GEAB
15 Juin 2024

Élections européennes – Planète Bruxelles

#elections #gouvernance #societes #UE

Voilà, elles se sont tenues et elles ont malheureusement tenu toutes les promesses que nous avions identifiées, mais pas nous seulement. Rien de très extraordinaire, si ce n’est qu’il a [...]

GEAB
15 Juin 2024

Énergies, électricité, ressources naturelles : les besoins de l’IA vont-ils cannibaliser les besoins des humains ?

#énergie #géopolitique #gouvernance #IA #societes

A quel prix ? Et dans quel but ? Voilà deux questions qui devraient s’imposer tout naturellement au fur et à mesure du déploiement des technologies d’intelligence artificielle. Pour l’instant, force [...]

GEAB
15 Mai 2024

Euro-Britannia 2025 : A love-story…

#euro #gouvernance #royaumeuni #UE #uk

Ou plutôt « opération coup de foudre? ». Il n’aura sans doute pas échappé à nos lecteurs, plus studieux de l’avenir que la moyenne, que le Royaume Uni se préparait désormais à [...]