Home Energie, matières premières : Y en aura-t-il assez pour tout le monde ?

GEAB 155

Le bulletin mensuel du Laboratoire européen d'Anticipation Politique (LEAP) - 15 Mai 2021

Energie, matières premières : Y en aura-t-il assez pour tout le monde ?

Le monde post-Covid est un monde multipolaire dans lequel au moins trois des grands pôles se disputent les ressources minières et la production industrielle encore récemment majoritairement réservée aux seuls pôles occidentaux – Etats-Unis et Europe. Le continent qui s’est ajouté aux deux autres, c’est principalement l’Asie.

La tendance est inexorable. Depuis 20 ans, les besoins mondiaux en matières premières explosent au rythme de la croissance de l’économie mondiale dans un monde limité. En amont de chaque crise, on constate une ascension forte du commerce – et donc des cours – de matières premières. D’un point de vue systémique, la crise de 2008, pour ne nommer que celle-là, est intimement liée au quadruplement des cours du pétrole en seulement 6 ans (2002-2008).

On voit bien sur le graphique ci-dessous que la tendance naturelle est à la hausse mais la réalité semble se rappeler douloureusement à chaque fois que les cours redressent la tête : crise financière de 2008, crise géopolitique (euro-russe) de 2014, crise sanitaire de 2020…

Fig. 1 – Courbe des prix du pétrole sur 70 ans – Macrotrends, 2021

 

Mais ruine, guerres, pandémies,… rien n’y fait, invariablement tout repart à la hausse aussitôt que le danger semble s’éloigner.

Le temps perdu ne se rattrape pas

L’arrivée des 4,5 milliards d’Asiatiques[1] dans le système économique occidental était pourtant anticipée, n’en doutons pas. Les agendas environnementaux et la digitalisation de nos sociétés ont été conçus pour réduire la charge matérielle et énergétique de ce système économique. Mais inévitablement ces projets de « dématérialisation de la croissance » ne pouvaient pas être au goût de tout le monde, et les intérêts qu’ils venaient froisser étaient puissants : les efforts à consentir pour réformer le modèle étaient onéreux pour être accessible à tous (Etats-Unis), sans compter qu’ils étaient mortels pour certains secteurs (pétroliers…).

Les investissements dans la transition étant bien supérieurs à ceux dans la communication, de gros intérêts ont contribué à dévoyer l’agenda environnemental, proposant de fausses solutions, perturbant la rationalité d’une opinion publique facilement manipulée par les médias entre leurs mains, empêchant les dirigeants de prendre les bonnes décisions, radicalisant une masse croissante d’afficionados prônant de plus en plus le « suicide économique de l’Occident », … le tout aboutissant à une vingtaine d’années perdues à prendre trop peu de décisions, pas toujours les bonnes, en revenant souvent dessus,…

Pour ce qui est des indispensables investissements dans les technologies de l’avenir, elles ont donné lieu à ce que nous avons appelé une « futurite »[2] (ou crise hystérique du futur) qui a dirigé les capitaux vers les projets les plus fantasmagoriques (hyperloop, voyage dans l’espace, colonisation de mars,…) plutôt que vers les plus austères recherches de nouveaux matériaux, de technologies énergétiques vraiment innovantes (comme le thorium), ou de réseaux ferroviaires à grande vitesse classiques.

Commentaires

Pour laisser un commentaire, abonnez-vous
Au sommaire

Notre univers est un réseau d'énergies abondantes en constante évolution, un aspect central de la vie et de toute activité humaine. Pourtant, si nous regardons l'énergie à l’aune de notre [...]

Pour aborder un sujet aussi complexe que l’énergie, les équipes de LEAP ont fait appel à l’intelligence collective du GEAB - à travers le GEAB Café du 20 avril 2021 [...]

Les cours de la matière première la plus échangée après le pétrole flambent. A l’heure des plans de relance et d’infrastructures, et dans une belle illustration de la tendance « retour [...]

Une news business lourde de sens politique : les géants français et italien des médias Vivendi (Bolloré) et Mediaset (Berlusconi) jettent l’éponge sur leurs différends, chacun reprenant ses billes et son [...]

Crypto-monnaies : Méfiance maximale // Dollar : Banalisation // Valeurs technologiques : Trop virtuelles // Minerai de fer : Volatilité en vue // Pétrole : Agilité, sécurité //  Si la [...]

Articles en relation
GEAB
15 Sep 2021

Investissements, tendances et recommandations (sept 2021)

#bitcoin #bourse #dollar #investissement #matières premieres

Bitcoin : Attentisme // Dollar : Dernière opportunité // Bourses : Bombes flottantes en vue ! //Dollar contre valeurs technologiques // Matières premières : Bonanza ! __________________ Bitcoin : Attentisme Sans surprise, le [...]

GEAB
15 Juil 2021

Sexualité XXI – Et le Sexe se fit Art…

#démographie #monde #reproduction #societes

La différentiation entre sexe et reproduction, caractéristique de l’être humain, n’est pas une nouveauté. En effet, si l’humain a appris à contrôler sa fécondité, il n’est jamais bien arrivé à [...]

GEAB
15 Juin 2021

Scène politique globale 2021-2025 : Bienvenue dans l’ère de la « tech-politique »

#monde #occident #politique

La présidence de Trump a scellé l’ère des « populistes » née dans la foulée des gigantesques crises de la dernière décennie : Poutine, Erdogan, Trump, Bolsonaro, Johnson,… plus de [...]