Home Les bulletins GEAB GEAB 92 QE – L’Europe, nouveau tracteur de la finance mondiale

GEAB 92

Le bulletin mensuel du Laboratoire européen d'Anticipation Politique (LEAP) - 15 Fév 2015

QE – L’Europe, nouveau tracteur de la finance mondiale

Tandis que l’économie US repart à plein régime sans l’aide de la Fed, l’Europe est si mal en point qu’elle nécessite un quantitative easing sans précédent de la part de la BCE. C’est ce qu’on peut lire, en substance, dans la plupart des médias. Or, rien n’est plus loin de la réalité. Nous nous attachons ici à montrer qu’au contraire, d’un point de vue économique, les États-Unis restent bel et bien malades, tandis que la zone euro repart sur des rails prometteurs…

Cet article n'est pas commentable
Au sommaire

La terrible crise ukrainienne de 2014 doit être comprise comme une limite infranchissable au-delà de laquelle le « monde d’avant » disparaît quoi qu’il arrive. Il disparaîtra dans le chaos [...]

. Investir dans des extensions de son activité sur Internet . Et si le temps des investissements publics revenait ? . Un métier d’avenir:la déconstruction . Monnaies électroniques basées sur l’or [...]

Articles en relation
GEAB
15 Fév 2021

Investissements, tendances et recommandations (fevr 2021)

#bitcoin #cryptos #finance #investissement #petrole #tech

-> Monnaies : glissement de terrain  -> Pétrole : au feu ! -> Matières premières : c’est du lourd -> Tech : retournement en vue -> Pharma : filer à l’anglaise -> Jeux olympiques (JO) [...]

GEAB
15 Fév 2021

Focus Bitcoin : quel avenir si l’inflation débarque en 2021 ?

#bitcoin #cryptos #finance #investissement

Il est temps de faire un point sur notre tendance « digitalisation monétaire ». En effet, si tout a pris les directions que nous avions anticipées il y a 2 ans, [...]

GEAB
15 Fév 2021

2021, le spatial européen et le réveil de la force

#espace #europe #gouvernance

L’année 2020 a été particulièrement difficile pour le spatial européen. Outre les effets collatéraux de la crise de la Covid-19, l’économie européenne de l’espace souffrait déjà de plusieurs autres tares. [...]