L’euro survivra-t-il à l’année 2017 ?

Nous avions longuement argumenté dans les précédents numéros du GEAB qu’aucune des deux issues des élections – Clinton ou Trump – ne serait une bonne chose pour les États-Unis. Le verdict est tombé, ce sera donc Trump et, parmi toutes les incertitudes qui demeurent, il nous faut maintenant comprendre les défis que cela représente pour le reste du monde, notamment pour la zone euro … (Lisez la suite dans le GEAB 109)

Le dollar : hausse ou baisse ? Le paradoxe des taux d’intérêt
On le sait, l’euro n’a pas réussi à jouer son rôle de monnaie internationale de référence et n’a au contraire pu servir que de béquille au dollar. Il faut donc d’abord comprendre l’avenir du dollar pour anticiper celui de l’euro … (Lisez la suite dans le GEAB 109)

Le risque politique, le plus dangereux pour l’euro
En fait, le principal obstacle pour l’euro est politique. Nous avons vu en effet que l’élection de Trump ouvre la voie aux populistes européens, et ceux-ci sont ouvertement hostiles à l’euro et ses « dysfonctionnements » … (Lisez la suite dans le GEAB 109)

Vers un monde multipolaire protectionniste
Certes, l’euro survivra à l’année 2017, mais cette année-là sera décisive pour son avenir : dans le meilleur des cas on se dirigera vers une réforme de grande ampleur lui assurant un avenir pérenne, et dans le pire des cas … (Lisez la suite dans le GEAB 109)