Home Blog Transporteurs aériens : des aides publiques pour un secteur mourrant ?

Transporteurs aériens : des aides publiques pour un secteur mourrant ?

Pendant la pandémie, les patients gravement malades du COVID-19 n’ont pas été les seuls à être maintenus en vie par des interventions médicales spectaculaires. Les transporteurs aériens l’ont été aussi. Pendant des années, nombre d’entre elles ont éprouvé des difficultés à concurrencer les transporteurs à bas prix comme Ryan Air et EasyJet, Alitalia étant au bord de la faillite depuis 2002. Avec la pire pandémie mondiale du siècle faisant rage depuis plus de 18 mois, les grandes compagnies aériennes traditionnelles ont été confrontées à de graves difficultés économiques auxquelles elles n’ont pu survivre que grâce aux aides généreuses de leurs pays respectifs. À elle seule, l’Allemagne a versé des aides à sa compagnie Lufthansa pour un montant de 9 milliards d’euros[1], l’Italie a poursuivi ses projets de nationalisation pure et simple d’Alitalia[2] et, dans un geste contesté, la France a accordé près de 5 milliards d’euros pour maintenir Air France en activité[3].

Commentaires

Pour laisser un commentaire, abonnez-vous
Articles en relation
Extraits
11 Sep 2021
gratuit

GEAB – Ondes de transformation (prochainement le bulletin de septembre)

Extraits
02 Sep 2021
gratuit

Energies : défis et incertitudes à venir

Update
08 Juil 2021
gratuit

City post-Brexit : multipolarisation du système financier européen