Home Éditorial –Trump ou Biden ? L’illusion du choix

GEAB 184

Le bulletin mensuel du Laboratoire européen d'Anticipation Politique (LEAP) - 15 Avr 2024

Éditorial –Trump ou Biden ? L’illusion du choix

© Kerozen Concept (AI generated image)

Dans un monde qui connaît des bouleversements de plus en plus rapprochés et importants, on apprécie les constantes. Les élections présidentielles américaines sont toujours un feuilleton palpitant. La terre mère d’Hollywood sait y faire pour capter l’attention du reste du monde et cette saison ne fait pas exception à la règle. A présent que le rythme parfait de l’alternance entre Républicains et Démocrates a été brisé, les jeux sont relancés et le suspense est à son comble, sauf que dans tout bon spectacle il y a une illusion, en l’occurrence, celle du choix. Pour ceux qui y croyaient encore, pas d’inquiétude, alors que le présent a rattrapé le futur faisant des classiques de science-fiction une réalité parfois troublante, aucun risque de déception : les surprises seront quand même au rendez-vous. Spoiler alert !

Cette alternance régulière était une caractéristique nécessaire du statut de leader global des Etats-Unis, qui a été largement écorné lors des deux derniers mandats. A présent notre équipe anticipe la riposte américaine sur le monde multipolaire. Ça y est, l’Empire contre-attaque. Cette riposte a déjà commencé et même fait ses preuves, en s’étalant graduellement sur les deux mandats de Trump et de Biden, elle fait donc l’unanimité. C’est pourquoi le vainqueur de l’élection importe peu, la stratégie est commune aux deux parties et déjà en place, elle le restera pendant le prochain mandat. C’est une stratégie classique, un back to basics, de réindustrialisation empreinte de protectionnisme. Non pas un repli sur soi, mais un recentrage national pour mieux se projeter à l’international.

Excepté que l’industrie d’aujourd’hui et de demain est dominée par les Big Tech, contrainte par les limites planétaires et s’opère concomitamment au déploiement de l’IA. Un nouveau contexte qui inverse le rapport de force entre le pouvoir politique et la puissance privée des majors de la Silicon Valley. Et puisque stabilité il faut pour se poser en leader global, et que les partis politiques ne parviennent plus à la garantir, les Big Tech s’en chargeront. Ainsi la Silicon Valley prendra les rênes de l’e-Empire et c’est là la première conséquence que nous anticipons dans Etats-Unis 2025 – L’e-Empire contre-attaque.

Au-delà de la réindustrialisation, à quoi ressemblera donc la contre-attaque de cet e-Empire ? A une conception absolue du progrès, compris en tant qu’accumulation, et, quand on se heurte aux limites planétaires, une verticalité autoritaire du pouvoir permet de décider d’une nouvelle distribution des libertés de consommer. Notre équipe dessine dans Élections US : la Tech s’empare de l’Empire… Oui, mais laquelle ? l’idéologie que véhiculera la Big Tech à la tête de l’e-Empire, une science-fiction devenue réalité s’imposant à la population américaine, avant que les satellites Starlink ne la diffusent au reste du monde.

Et pour projeter la contre-attaque de l’e-Empire, que rêver de mieux que le détournement d’un symbole Cypherpunk ? Constatant le retard des Etats-Unis dans le développement d’un e-Dollar, les nouveaux tenants de la puissance américaine réinventée n’hésiteront pas à mettre la main sur le Bitcoin, pour le mettre à leur service. La réalité est souvent décevante, ceux qui rêvaient, à travers les cryptos, à un autre système monétaire ne trouveront pas de happy end dans 2025 – Bitcoin monnaie internationale de l’e-Empire : comment Blackrock, l’État américain et les Big Tech vont prendre le contrôle du Bitcoin.

Si le reste du monde est fasciné par l’élection américaine, il n’en est pas pour autant paralysé. Il continue donc d’évoluer sous l’effet de tendances similaires. La Silicon Valley et Washington ne sont pas les seuls à être frappés d’inversion des rôles, Entreprise post-ChatGPT : accélération de l’émergence de l’entreprise-État. Marie-Hélène Caillol nous livre ici le fruit de ses premiers travaux conduits au sein du PERF de l’INSEEC-MSc dégageant les tendances qui découlent d’une adoption précoce des outils IA. D’immobilité il n’y a que peu dans le monde en cette année 2024, c’est pourquoi un point d’étape des différentes élections s’impose, Retour sur le calendrier électoral 2024 : signaux faibles d’un monde qui change. Enfin, puisque l’on chérit les constantes dans cette implacable tourmente, les Tendances et recommandations d’investissement vous attendent, fidèles au poste.

Pour accéder aux articles de ce numéro, cliquez svp sur les titres des articles dans la colonne de droite ou télechargez le PDF / EPUB en mode « abonné connecté ».

Commentaires

Pour laisser un commentaire, abonnez-vous
Au sommaire

La perte de puissance des Etats-Unis ces dernières années n’a fait aucun mystère. Notre équipe la première, dans ce bulletin, a anticipé en longueur l’avènement d’un monde multipolaire et la [...]

Le débat visant à départager qui des patrons des plus grandes entreprises technologiques américaines ou des Présidents successifs des Etats-Unis détient le plus de pouvoir dure depuis maintenant de nombreuses [...]

Dans sa contre-attaque, l’e-Empire américain ne peut ignorer son arme de choix : le dollar. Impossible de réinventer la puissance américaine et sa domination sur le système global, sans réinventer l’hégémonie [...]

Marie-Hélène Caillol, Présidente de LEAP et autrice de cet article, se base ici sur les travaux menés avec le Pôle Excellence Real-Futur de la business school INSEEC-MSc, dont elle est [...]

Si deux élections focalisent les regards du monde, les élections européennes de juin et la présidentielle américaine du 5 novembre, d’autres scrutins se calent sur le calendrier international et méritent [...]

Bitcoin halving, positionnement à très court terme Dans la continuité logique de notre article sur la récupération du Bitcoin par les Etats-Unis, nous vous recommandons de continuer à vous positionner [...]

Articles en relation
GEAB
15 Mai 2024

Investissements, tendances et recommandations (mai)

#banques #chine #euro #finance #investissement #nucleaire #or

MDBC, matériaux critiques, industries numériques, énergies vertes, voitures électriques… La Chine a quelques longueurs d’avance La transition vers les MDBC rajoute une couche de numérisation et va ainsi tendre un [...]

GEAB
15 Mai 2024

Euro-Britannia 2025 : A love-story…

#euro #gouvernance #royaumeuni #UE #uk

Ou plutôt « opération coup de foudre? ». Il n’aura sans doute pas échappé à nos lecteurs, plus studieux de l’avenir que la moyenne, que le Royaume Uni se préparait désormais à [...]

GEAB
15 Mai 2024

Euroland 2025-2030 : de la réalité dans nos poches à la virtualité, ce qu’il restera de l’Union (européenne)

#argent #economie #euro #Euroland #gouvernance #monnaie

L’Euro dans la poche : un sentiment d’appartenance européen Le rapport que nous entretenons avec l’argent est chargé d’affectivité et d’émotions. Il n’a pas qu’une valeur économique, financière ou monétaire, [...]