Home Les bulletins GEAB GEAB 126 Géopolitique / Été 2018 : le saut dans l’inconnu… sans filet

GEAB 126

Le bulletin mensuel du Laboratoire européen d'Anticipation Politique (LEAP) - 15 Juin 2018

Géopolitique / Été 2018 : le saut dans l’inconnu… sans filet

Depuis deux ans environ, nous assistons au détricotage méticuleux de l’ordre mondial qui prévalait depuis 1945. Cet ordre mondial n’ayant pas pu s’adapter aux nouvelles réalités, il a cassé de lui-même en de nombreux points à partir de 2001. Mais depuis deux ans, les blocs nationaux constitutifs de ce système international se sont mis à sortir résolument de ces cadres contraignants et obsolètes. Le Brexit est bien évidemment le cas emblématique de ce processus. Ceci étant, le phénomène s’est beaucoup accéléré depuis, comme nous allons le voir. Nous approchons visiblement d’un day of reckoning (heure de vérité) : libérées des carcans, les nations tanguent, ne trouvant plus de point fixe auquel se raccrocher. Nous avons déjà mentionné des risques de vertige et des réactions de panique susceptibles d’amener des décideurs à prendre de mauvaises décisions, entraînant des réactions en chaîne potentiellement dramatiques. Nous estimons que cet été pourrait être le théâtre de ce genre d’« accident ». Les paramètres d’une perfect storm sont bel et bien réunis actuellement.

RIP, le G7

Dans la série « rubrique nécrologique de l’ancien ordre mondial », commençons par le G7 que Donald Trump vient de descendre en flamme au terme de pourtant louables efforts de la part de tous[1].

Nos fidèles lecteurs le savent, cela fait bien longtemps que nous estimons que le G7-8-7-6 n’a plus beaucoup de sens et nous n’allons donc pas pleurer sur sa mort. Les sept premières puissances mondiales en PNB sont aujourd’hui la Chine, les États-Unis, l’Inde, le Japon, l’Allemagne, la Russie et l’Indonésie[2]. Pour que la France, le Royaume-Uni et le Canada ne filent pas aux archives de la gouvernance mondiale, entre autres raisons, le G20 a été inventé en 2008, composé de : Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chine, France, Allemagne, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, Russie, Arabie saoudite, Afrique du Sud, Corée du Sud, Turquie, Royaume-Uni, États-Unis, Union européenne[3]. Cela dit, l’exercice est artificiel car, si l’on s’en tient au classement des puissances mondiales par PIB, il faudrait ajouter à la liste l’Espagne et les Pays-Bas, mais aussi exclure l’Argentine et l’Afrique du Sud. Le pays de Nelson Mandela, en particulier, est loin derrière les autres, classé 34e. Il semble pourtant pertinent d’intégrer un pays africain dans la liste et d’éviter une surreprésentation de certains continents, à l’instar de l’Europe. Une des innovations était d’avoir intégré l’UE comme membre à part entière, à savoir une entité non nationale, faisant du G20 quelque chose de nouveau par rapport aux habituelles organisations « inter-nationales ».

Commentaires

Pour laisser un commentaire, abonnez-vous
Au sommaire

Le monde est à l’orée d’une vague de développement tout simplement inouïe qui s’apprête à déferler sur le Moyen-Orient, l’Afrique, l’Inde, l’Asie du Sud-Est, les États-Unis et la planète dans [...]

La Politique agricole commune (Pac), censée garantir l’indépendance alimentaire et la qualité de l’alimentation des Européens, est en crise depuis de nombreuses années sans que le citoyen ne voie le [...]

- Marché chinois - Néo-banques - Immobilier : être propriétaire de sa maison, c’est fini ! - Votre système d’information : diversifiez sectoriellement Marché chinois La Chine prend une place prépondérante dans l’économie [...]

Articles en relation
Geta Grama-Moldovan
14 Août 2019

Second trimestre 2019 : épilogue de la création du Grand Israël (extrait du GEAB 133, mars 2019)

#géopolitique #gouvernance #Israel #moyen orient

Nous estimons très élevée (70 %) la probabilité de déclenchement prochain d’un processus rapide et brutal portant sur les fonts baptismaux (si nous osons dire…) du Grand Israël. Figure 1 : Comparaison [...]

Geta Grama-Moldovan
14 Août 2019

NEOM, entre Nouvelle Jérusalem et Bibliothèque d’Alexandrie (extrait du GEAB 125, mai 2018)

#arabie saoudite #géopolitique #moyen orient #NEOM

Le projet de méga-cité moyen-orientale NEOM dont nous vous avons déjà parlé est une vraie raison d’espérer. Comme nous le mentionnions la dernière fois, les Saoudiens ne poseraient pas ce [...]

Geta Grama-Moldovan
14 Août 2019

Israël-Palestine : il est temps de rêver… pour éviter le cauchemar (extrait du GEAB 120, déc. 2017)

#géopolitique #Israel #moyen orient

Nous ne pouvons pas ne pas revenir ce mois-ci sur le Moyen-Orient tant ce qui s’y passe actuellement ressemble à ce que nous anticipions depuis plusieurs années et annoncions pour [...]