Home GEAB 154

GEAB 154

Le bulletin mensuel du Laboratoire européen d'Anticipation Politique (LEAP) - 15 Avr 2021
L'Extrait public

Dans le piège de la guerre US-Chine qui s’est creusé ces dernières années, l’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche et sa stratégie de ralliement d’un camp d’ « alliés » autour de l’Amérique pour « contenir » la puissance chinoise[1], les Européens pourraient être tentés de croire que le camp Occidental va gagner.

Ce sentiment est renforcé par l’écran de fumée que dresse un système d’information américano-centré entre nous, Occidentaux, et non seulement la Chine mais le reste du monde. A regarder plus objectivement ce qu’il se passe dans l’Autre-monde, il y a tout lieu de douter des chances de gagner la guerre (commerciale, idéologique, technologique, ou même militaire) que l’Amérique propose à la Chine en réponse à son projet (pour le moment encore) pacifique de co-développement.

N’oublions pas que la mise sous tutelle stratégique américaine de l’Europe, dont nous nous efforçons de sortir, est le résultat de nos errements du début du XXème siècle. Aujourd’hui, l’Europe est en relative position de force et en mesure de négocier son autonomie stratégique en jouant habilement de la dualité du pouvoir mondial actuel. Il serait affligeant que, au lieu de cela, nous nous retrouvions entrainés par un camp dans de nouveaux errements risquant d’aboutir à nous remettre en situation de faiblesse stratégique au profit cette fois… de la Chine.

Pour étayer cette mise en garde, le présent article argumente l’idée que l’Amérique aura bien du mal à gagner la guerre qu’elle propose à ses alliés contre la Chine.

Amérique-Chine : vue générale du rapport de force

Commençons par regarder d’un peu plus près comment Chine et Etats-Unis se comparent, grâce à cette infographie de l’excellent site VisualCapitalist.


Figure 1 – Comparaison des deux économies, américaine et chinoise. Source : Visual Capitalist.

Débrancher l’Amérique de la Chine

Au cours des 30 dernières années, les Etats-Unis sont devenus « accrocs » à la Chine sans effets secondaires. Mais depuis 10 ans, les effets de l’addiction ont commencé à devenir visibles et à poser problème. Pourquoi ? Tout simplement parce que la Chine, après avoir travaillé dur comme Deng Xiaoping le lui avait proposé, entend construire une société moderne et voir tous ses efforts payés de retour.

Cette nouvelle étape de la stratégie chinoise pose problème aux Etats-Unis qui se rendent enfin compte combien leur confort de vie était lié aux efforts chinois. Face aux perspectives de retournement de la production chinoise vers son marché intérieur, à la montée en gamme et en prix de cette production, au renchérissement de la main d’œuvre chinoise, au détournement d’une partie significative de l’énergie au profit de ses classes moyennes émergentes … le pouvoir d’achat d’une Amérique infiniment plus pauvre qu’elle se croyait, risque de ne pas résister.

Cette réalité est connue depuis une petite quinzaine d’années, donnant lieu à diverses stratégies de part et d’autres du Pacifique :

. la Chine propose une transition en douceur amenant d’autres régions du monde à suivre la même stratégie qu’eux (« le développement à tout prix »), investissant dans les infrastructures d’un développement moderne en Afrique et en Asie – mais ce faisant, elle marche sur les plates-bandes de la puissance occidentale et accroit la crispation systémique ;

. pendant ce temps, l’Amérique hésite entre trois stratégies : re-router ses flux d’importation (Obama), reconstruire son auto-suffisance (Trump), bloquer l’émergence de la Chine (Biden). Dans cette valse-hésitation, bien entendu, elle perd un temps précieux. 

Commentaires

Pour laisser un commentaire, abonnez-vous
Au sommaire

Face aux immenses défis que la confrontation US-Chine fait peser sur le monde, l’Europe doit être consciente qu’elle n’est pas un acteur négligeable, qu’elle doit poser publiquement ses intérêts spécifiques [...]

A l’horizon 2030, la Station Spatiale Internationale sera peut-être devenu le premier musée de l’Espace de la fin des années 90, quand le monde essaya de travailler ensemble. En interdisant [...]

2021-2022 18-21/04/2021 : La conférence annuelle de 2021 du Forum de Boao pour l'Asie (BFA), "Un monde qui change : joindre nos efforts pour renforcer la gouvernance mondiale et faire [...]

L'année 2025 n'est pas si lointaine mais c'est un horizon pertinent car il correspond au moment où les étudiants débutant en business entreront résolument sur le marché du travail. Mais, [...]

Prix : Inflation, inflation, inflation // Marchés d’actions : retournement assuré // Impôts : What else ? // Bitcoin-or : Découplage // _________________________________ Prix : Inflation, inflation, inflation Quel que soit [...]

Articles en relation
GEAB
15 Avr 2021

Investissements, tendances et recommandations (avril 2021)

#bitcoin #Inflation #investissement

Prix : Inflation, inflation, inflation // Marchés d’actions : retournement assuré // Impôts : What else ? // Bitcoin-or : Découplage // _________________________________ Prix : Inflation, inflation, inflation Quel que soit [...]

GEAB
15 Mar 2021

Investissements, tendances et recommandations (Mar 2021)

#bitcoin #finance #investissement #matières premieres #or #petrole

Petit guide de l’investisseur en temps de reflation/inflation Dans le contexte actuel d’extrême incertitude, nous vous avons concocté une série de huit recommandations et conseils pratiques pour traverser cette période [...]

GEAB
15 Fév 2021

Investissements, tendances et recommandations (fevr 2021)

#bitcoin #cryptos #finance #investissement #petrole #tech

-> Monnaies : glissement de terrain  -> Pétrole : au feu ! -> Matières premières : c’est du lourd -> Tech : retournement en vue -> Pharma : filer à l’anglaise -> Jeux olympiques (JO) [...]