Chine 2017 : vers un changement total de cap

Depuis que Deng Xiaoping, dans les années 1970, a donné la priorité absolue au développement économique, la Chine a fait énormément de sacrifices. Elle a beaucoup travaillé, pour pas cher, polluant considérablement son pays et devenant en peu de temps l’atelier du monde. Mais tous ces sacrifices n’étaient pas vains. À peine quinze ans plus tard, en 1993, Shanghai était par exemple capable de mettre en service sa première ligne de métro ultra-moderne. Cet exemple n’est pas pris par hasard : la construction de lignes de métro est toujours un bon indicateur de santé économique et administrative d’une ville ou d’un pays…
Lisez la suite dans le GEAB 111