Home Inde 2023 – 2024 : Trophée de la guerre des mondes

GEAB 172

Le bulletin mensuel du Laboratoire européen d'Anticipation Politique (LEAP) - 15 Fév 2023

Inde 2023 – 2024 : Trophée de la guerre des mondes

Alors que l’Occident retire peu à peu ses actifs de Chine en anticipation de l’aggravation des tensions entre Occident et Empire du Milieu[1], et prend conscience que sa réindustrialisation se heurte à d’innombrables difficultés (financières, environnementales, humaines), l’Inde apparaît comme la solution de remplacement idéale : main d’œuvre nombreuse et bon marché[2], volonté de développement « à tout prix » exprimée par le gouvernement à l’instar de Deng Xiaoping en 1978[3], perspective de croissance à près de 2 points,… Mais l’expérience chinoise incite l’Occident à la prudence : comment éviter de voir le développement de l’Inde aller de pair avec une montée de tension Occident-Inde ? Suivant la nouvelle logique du « friendshoring[4] », il s’agirait de s’assurer de la compatibilité durable de l’Inde avec l’Occident. Or ceci n’est pas gagné : l’Inde est une puissance emblématique de l’esprit de non-alignement de la conférence de Bandung (c’est Nehru lui-même qui aurait inventé le terme de « non-alignement » en 1954). L’actuel Premier Ministre, le nationaliste Narendra Modi, ne déroge pas à cette règle et veille à garder de bonnes relations avec tout le monde : Occident, Russie et même Chine. Si son camp se caractérise par un fort sentiment anti-chinois, Modi lui-même part d’un principe de real-politik prenant en compte l’incompatibilité du développement économique du pays et d’une conflictualisation des relations avec le grand voisin chinois. Mais la guerre en Ukraine accentue la pression sur le principe de non-alignement : l’Inde va avoir de plus en plus de mal à tenir cette position et sera poussée à prendre parti pour ou contre la Chine et la Russie.

Commentaires

Pour laisser un commentaire, abonnez-vous
Au sommaire

Nous inaugurons avec Marie Poisson cette nouvelle rubrique Regard(s) de lecteurs sur l’avenir. Une vie marquée par un parcours atypique, Marie vit sur son bateau en Thaïlande. Elle était antiquaire [...]

Les réfugiés ukrainiens vivent aujourd'hui en Europe sous un statut spécial appelé protection temporaire, calqué sur un statut similaire créé par les États-Unis à la fin de la guerre froide. [...]

Nous anticipons que le Make in India attisé par la stratégie anti-chinoise anglo-saxonne va attirer dans ses filets bon nombre d’entreprises qui y resteront – dans tous les sens du [...]

Dans la suite de nos focus sur l’Inde, une petite brève sur les élections 2024. Seront élus les 543 députés représentant les 28 états + les 8 territoires indiens. En [...]

Immobilier : ne lâchez pas la proie pour l’ombre // Pétrole : goulot d’étranglement en vue ! // Web3 : faites vos jeux // Où implanter quel type d’activité, selon [...]

Articles en relation
GEAB
15 Avr 2024

Retour sur le calendrier électoral 2024 : signaux faibles d’un monde qui change

#afrique #calendrier #chine #Inde #taiwan

Si deux élections focalisent les regards du monde, les élections européennes de juin et la présidentielle américaine du 5 novembre, d’autres scrutins se calent sur le calendrier international et méritent [...]

GEAB
15 Avr 2024

Entreprise post-ChatGPT : accélération de l’émergence de l’entreprise-État

#chatGPT #economie #IA #societes

Marie-Hélène Caillol, Présidente de LEAP et autrice de cet article, se base ici sur les travaux menés avec le Pôle Excellence Real-Futur de la business school INSEEC-MSc, dont elle est [...]

GEAB
15 Avr 2024

Bitcoin, l’arme de l’e-Empire : comment Blackrock, l’État américain et les Big Tech vont prendre le contrôle du Bitcoin

#bitcoin #blackrock #étatsunis #géopolitique

Dans sa contre-attaque, l’e-Empire américain ne peut ignorer son arme de choix : le dollar. Impossible de réinventer la puissance américaine et sa domination sur le système global, sans réinventer l’hégémonie [...]