Home Regard de lecteur sur l’avenir : « Les progrès des intelligences artificielles ont marqué une rupture cette année »

GEAB 174

Le bulletin mensuel du Laboratoire européen d'Anticipation Politique (LEAP) - 15 Avr 2023

Regard de lecteur sur l’avenir : « Les progrès des intelligences artificielles ont marqué une rupture cette année »

Bogdan Herea, fondateur et CEO de la société PitechPlus (une entreprise de développement de logiciels à cycle de vie complet) et fondateur de Academy+Plus (une École 42 roumaine), est ce que certains appellent le « Xavier Niel Roumain »[1]. L’expertise de sa société se situe dans le développement de produits et de logiciels, où elle utilise des technologies de pointe telles que l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique et la cybersécurité. Né en 1975 et ayant eu accès dès son plus jeune âge à un ordinateur personnel, Bogdan a suivi des études d’ingénieur en France au sein d’un programme européen (à l’INSA Lyon). Il a développé au fil des années un inébranlable optimisme au regard du progrès technologique qui offre ici une vision pleine d’espoir et non moins réaliste de l’avenir du numérique. Un contrepoint renseigné et passionnant à notre récente anticipation sur le grand bug occidental de l’innovation.

Les entreprises sont les organisations les plus vulnérables aux cyberattaques 

Aujourd’hui il est de notoriété publique que la majorité des backdoors que l’on trouve dans un système d’exploitation ou un logiciel et utilisées par des cybercriminels sont laissées en place intentionnellement par les fabricants. Windows est obligé par le gouvernement américain de laisser des « portes ouvertes » à des fins de cyber-guerre[2] ou dans des cas plus rares d’espionnage. Les Chinois font de même avec la partie réseau. Tout ça est tout à fait légal, évidemment.

En matière de cybersécurité il est toujours plus facile d’attaquer que de se défendre. Ces dernières années, la surface d’attaques s’est élargie, elle peut à présent aller des terminaux jusqu’aux logiciels, en passant par les serveurs etc. Et le recours plus régulier au télétravail a multiplié les risques. Les cibles les plus vulnérables sont les entreprises et les particuliers. Les grands groupes disposent en général d’un service de cybersécurité en interne. C’est plus compliqué pour les TPE et PME, c’est pourquoi la demande du mid-market est de plus en plus importante.  Il y a quelques étapes assez simples à mettre en œuvre pour se protéger. On peut privilégier certains systèmes d’exploitation, comme Linux par rapport à Windows, pour commencer. L’enjeu principal reste de mettre en place, en plus des antivirus, des systèmes d’authentification robustes, à facteurs multiples, biométriques ou non. C’est le niveau minimum à mettre en place sur tous les systèmes. Il faut protéger les points des ordinateurs avec des agents qui vont monitorer le trafic réseau et les processus qui s’exécutent sur les machines. Là aussi c’est assez simple à mettre en place. Et ensuite il faut une équipe qui analyse les alertes. Là c’est plus compliqué ou plus couteux. La multiplication des menaces et le manque de main-d’œuvre dans ce secteur accélèrent une tendance à l’automatisation. Les interactions sont tellement nombreuses et les menaces pouvant opérer ont tellement de niveaux qu’il devient difficile pour un humain de faire le tri. C’est là que l’IA nous aide à automatiser cette partie.

Commentaires

Pour laisser un commentaire, abonnez-vous
Au sommaire

Depuis 17 ans, le GEAB caractérise le stade auquel le processus de transition systémique globale se situe. En ce mois d’avril 2023, il est très clair que le « nouveau monde » [...]

Depuis presque 20 ans, nous anticipons une révolution du système monétaire international et notamment l’émancipation de l’économie mondiale du véhicule des échanges commerciaux du XXème siècle, à savoir le dollar. [...]

Le changement climatique a modifié notre relation avec l'eau, faisant entrer pouvoir et politique dans les questions d'accès et de gestion des droits de l'homme, car ce sont ceux qui [...]

2023 - De la pénurie de dollars à une crise financière multidirectionnelle… en attendant mieux En soutien à notre recommandation instante de diversification à l’approche d’un choc financier majeur, voici [...]

Articles en relation
GEAB
15 Juin 2024

Investissements, tendances et recommandations (juin)

#BCE #investissement #or #petrole

L'or en actions Nous écrivons toujours sur l'or comme étant une ressource métal sur laquelle investir. Mais dans le domaine des valeurs aurifères vous trouvez aussi les actions des groupes [...]

GEAB
15 Juin 2024

2030 : Les actifs stratégiques européens dévorés par les investissements saoudiens

#arabiesaoudite #géopolitique #investissement #monde

Les investissements en Europe sont en passe de devenir l’un des piliers de la stratégie de sevrage de la rente pétrolière de l’Arabie Saoudite. Derrière les projets médiatiques comme the [...]

GEAB
15 Juin 2024

2025-2029 : le dollar prend le dessus sur un euro affaibli

#dollar #economie #euro #finance #monde #UE

Les perspectives économiques paraissent sombres pour les pays occidentaux à en juger par différents indicateurs. Après la décision de baisser légèrement les taux directeurs, et avec les deux pays moteurs [...]