Home GEAB 168

GEAB 168

Le bulletin mensuel du Laboratoire européen d'Anticipation Politique (LEAP) - 15 Oct 2022
L'Extrait public

Article rédigé par Naël de la Sayette, consultant pour l’industrie du nucléaire civil.

L’invasion et la guerre en Ukraine ont révélé de manière criante les fragilités de l’approvisionnement énergétique européen. Le retour du thème de la souveraineté de l’Europe, mais aussi (ou surtout) des États européens, s’est confirmé dans le débat public, thème déjà en vogue depuis la crise sanitaire. La fin des livraisons de gaz et pétrole russes[1] s’est conjuguée à une crise du parc nucléaire français[2], entrainant de grandes difficultés pour toute l’économie européenne[3]. Malgré certaines réticences, l’industrie nucléaire est désormais vue en Europe comme une des réponses à la crise énergétique. Marque de cet engouement, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique estime dans un rapport que les capacités nucléaires devraient doubler entre 2020 et 2050[4]. Cette volonté de construction est confrontée à des problématiques difficilement solvables : le grand nombre de projets en cours et leur ampleur posent des défis en termes de recrutement, de financement, et de choix stratégiques pour les États.

De nombreux travaux déjà en cours

L’industrie nucléaire est marquée par un retour en grâce[5]. Le désastre de Tchernobyl en 1986 et l’incident de Fukushima en 2011 avaient fortement impacté le nombre d’étudiants s’inscrivant dans des filières nucléaires[6]. Aujourd’hui, les innovations technologiques, les difficultés géopolitiques, énergétiques et climatiques, le discours de Belfort du Président français E. Macron en 2022[7] mais aussi le label « vert » accordé par les institutions européennes au gaz et au nucléaire en juillet 2022[8], ont redonné à l’industrie la popularité qu’elle avait perdue selon plusieurs sondages français[9], tchèques[10] et britanniques[11]. Fait nouveau, ce regain de popularité est également observé dans des pays ayant pris la décision de sortir du nucléaire, comme en Allemagne[12] et en Belgique[13].

En Europe, deux pays focalisent pour l’instant l’attention de la filière en termes de projets de construction : la Pologne et la République Tchèque. En Pologne, le rapprochement avec les Etats-Unis s’est opéré lors d’un accord signé en 2020. Le lundi 12 septembre 2022, la ministre du Climat Anna Moskwa a annoncé la construction de 6 réacteurs[14]. Le projet initial devrait être réalisé pour 2043 au plus tard[15]. A l’heure actuelle, trois offres sont encore en course pour assurer la construction de ces réacteurs : Westinghouse (Etats-Unis/Canada[16]), EDF (France) et Korea Hydro & Nuclear Power (Corée du Sud)[17].

La République Tchèque quant à elle a notifié la Commission européenne de son intention de construire de nouveaux réacteurs nucléaires en mars 2022[18]. Prague espère avoir ses nouveaux réacteurs à l’horizon 2036. Les trois mêmes sociétés devraient répondre à l’appel d’offres[19].

Enfin, le Président français Emmanuel Macron a annoncé en février 2022 la construction de six centrales nucléaires[20] et l’entreprise française EDF a annoncé avoir lancé les études nécessaires à la réalisation de ce projet[21].

Commentaires

Pour laisser un commentaire, abonnez-vous
Au sommaire

Chine, Russie, Asie : réorganisation des flux Une réorganisation des flux de tous types (diplomatiques, économiques, financiers, énergétiques…) s’engage non sans douleur. Après une phase de développement rapide ces dernières décennies, [...]

Les menaces sur la rentabilité de l’industrie de l’assurance forcent à présent sa mue. Les conséquences seront brutales pour les assurés, entreprises et ménages, comme pour les assureurs, dont la [...]

Monnaies – Avis de tempête // Dollar – Plus tôt que prévu…// Livre Sterling – Forever ? // Euro – Difficile à dire // Cryptomonnaies – Beaucoup de bruit… // [...]

Articles en relation
GEAB
15 Mai 2024

Investissements, tendances et recommandations (mai)

#banques #chine #euro #finance #investissement #nucleaire #or

MDBC, matériaux critiques, industries numériques, énergies vertes, voitures électriques… La Chine a quelques longueurs d’avance La transition vers les MDBC rajoute une couche de numérisation et va ainsi tendre un [...]

GEAB
15 Mai 2024

Euro-Britannia 2025 : A love-story…

#euro #gouvernance #royaumeuni #UE #uk

Ou plutôt « opération coup de foudre? ». Il n’aura sans doute pas échappé à nos lecteurs, plus studieux de l’avenir que la moyenne, que le Royaume Uni se préparait désormais à [...]

GEAB
15 Mai 2024

Euroland 2025-2030 : de la réalité dans nos poches à la virtualité, ce qu’il restera de l’Union (européenne)

#argent #economie #euro #Euroland #gouvernance #monnaie

L’Euro dans la poche : un sentiment d’appartenance européen Le rapport que nous entretenons avec l’argent est chargé d’affectivité et d’émotions. Il n’a pas qu’une valeur économique, financière ou monétaire, [...]