Home Colère des peuples : « It’s politics, stupid ! »

GEAB 139

Le bulletin mensuel du Laboratoire européen d'Anticipation Politique (LEAP) - 15 Nov 2019

Colère des peuples : « It’s politics, stupid ! »

Les révoltes populaires croissent et se multiplient : après les printemps arabes, Occupy Wall Street, Indignados, Maïdan, voici les votes populistes, gilets jaunes, Irak, Algérie, manifestations contre le réchauffement climatique, Hong-Kong, Liban, Venezuela, Chili, Équateur, Bolivie… les rues s’embrasent, les marchés vacillent et la seule explication invoquée, c’est la pauvreté, l’augmentation des disparités, les impôts… « the economy » bien sûr !

Loin de nous l’idée de balayer du revers de la main le facteur économique de la contestation populaire : comme dans toute révolte, le déclencheur est bel et bien économique. Mais lorsque le mécontentement ressemble à ce point à une tendance lourde et globale, il convient de commencer à y repérer un processus révolutionnaire.

Or une révolution correspond à un besoin de changement de « régime ».

Nous anticipons que la marée révolutionnaire qui gagne le monde ne commencera à refluer durablement que lorsque les premiers modèles démocratiques modernes se mettront en place. Mais, d’après nous, les conditions sont moins réunies que jamais pour assister à cet avènement qui est un processus d’encore une vingtaine d’années. Entre temps, nous allons surtout assister à la « technologisation », via les Big Techs, l’IA et la blockchain, du contrôle des opinions à la demande de plus en plus pressante des intérêts financiers, économiques et politiques en place… avec toutes les dérives, récupérations, manipulations et guerres d’opinion qu’entraînera l’absence de contrôle démocratique de ces outils.

Commentaires

Pour laisser un commentaire, abonnez-vous
Au sommaire

Le titre est provocateur dans une planète-médias à juste titre focalisée sur la catastrophe écologique, les révoltes populaires, les risques de guerre, et la crise financière de 2020. Mais notre [...]

Nous anticipons depuis un an l’arrivée des monnaies digitales de banques centrales (MDBC). Et c’est notamment les discours de Christine Lagarde au FMI qui nous avaient mis la puce à [...]

Entrée en bourse d’Aramco : un autre game-changer Saudi Aramco est une magnifique illustration du problème que nous voyons commencer à se résoudre en 2020 avec la mise en place d’un [...]

Articles en relation
GEAB
15 Fév 2024

Allemagne 2024-2025 : Un modèle économique à réinventer

#allemagne #economie #europe #géopolitique #gouvernance

Frappée par la méga-crise occidentale, dont toutes les voies de résolution sont bloquées, l'Allemagne doit réinventer d'urgence son modèle économique pour enrayer son déclin. Après la victoire des Alliés sur [...]

GEAB
15 Fév 2024

Les investissements chinois dans le Nord de l’Afrique et au Moyen-Orient : changement du centre de gravité

#afrique #chine #gouvernance #investissement #moyen orient

L’Égypte se trouve à la croisée des routes commerciales, établissant un lien entre deux régions majeures : le nord de l’Afrique et les pays Arabes. Cette position géographique stratégique place l’Égypte, [...]

GEAB
15 Fév 2024

Villes du futur : nouvelles ambitions, nouveaux acteurs, nouvelles fractures

#anticipation #géopolitique #gouvernance #tendances #villes

Lorsque l’on prête attention chaque mois, comme c’est notre cas, aux transformations géopolitiques de notre monde, l’analyse des projets de villes futuristes, des nouvelles cités, est extrêmement révélatrice. A l’instar [...]