Home democratie

Rubrique : democratie

Évaluation de nos anticipations pour 2018 (issues du GEAB n°121 de janvier 2018) : 68 % de succès

17 Up et 16 Down Comme chaque année en décembre, nous avons procédé à l’évaluation de nos anticipations de tendances publiées au mois de janvier dernier. Nous tombons sur une note finale de 22,5 sur 33 tendances clés, soit 68 % de réussite, à savoir 7 points de moins que l’an dernier (75 %). Le regard que […]

Premier semestre 2019 – Colère des peuples, Balkans, fin du QE, Special Purpose Vehicle, Brexit, élections… Europe : comptes à rebours enclenchés !

Gilets jaunes (FR)[1], manifestations pro et anti-Brexit (UK)[2], crise politique allemande (DE)[3], indépendantisme catalan (ES)[4], bataille budgétaire (IT)[5], réforme de la loi travail (HU)[6], pacte de Marrakech et remaniement ministériel (BE)[7]… La dimension européenne des crises de plus en plus violentes qui nourrissent l’actualité des pays est frappante. Avertissement : nous vous recommandons de prêter une […]

Gilets jaunes / Colère des peuples : Ce que le GEAB annonçait en juin 2016

La colère des peuples anticipée dans le GEAB dès la fin 2011 comme la conséquence logique d’une crise sans précédent historique, multi-directionnelle et de dimension globale à laquelle les niveaux de pouvoir « démocratique » nationaux sont structurellement incapables de répondre  tandis que les structures de gouvernance les plus aptes à y mettre en place des solutions, […]

2017-2020, crise de l’euro : une solution de compromis national pour un Euroland non démocratique

Nous nous demandions dans le GEAB n°109 (novembre 2016) si « l’euro survivr[ait] à l’année 2017 ». Cinq mois plus tard, nous souhaitons approfondir et compléter notre analyse. En effet, une raison de la faiblesse de l’euro provient de l’anémie politique de la zone euro, finalement bien trop peu intégrée pour se permettre une monnaie unique, ou (ce qui […]

Élections turques – L’impossibilité du chaos en Turquie

Nous avons plusieurs fois analysé que seules des puissances régionales étaient en mesure de ramener le calme au Moyen-Orient et de régler la question de Daesh, ennemi commun susceptible de mettre tout le monde (ou presque) d’accord. En revanche, nous affirmions que les interventions des États-Unis ou de la Russie n’auraient pour seul effet que d’aggraver […]