Home Les bulletins GEAB GEAB 121 Océan Arctique 2020-2050 : nouvelles routes maritimes et changement de donne géopolitique

GEAB 121

Le bulletin mensuel du Laboratoire européen d'Anticipation Politique (LEAP) - 15 Jan 2018

Océan Arctique 2020-2050 : nouvelles routes maritimes et changement de donne géopolitique

Pour faire de l’anticipation, il ne faut pas hésiter à être cynique. Si un nouvel état de fait apparaît, émerge, il ne faut pas hésiter à l’analyser, tenter d’en extraire un avantage inattendu, tout politiquement incorrect soit-il !

Si on applique cette posture à une analyse de l’avenir des océans, on ne peut s’empêcher de porter son regard vers le nord de notre planète. En effet, une des conséquences les plus évidentes des dérèglements climatiques que scientifiques et observateurs ne cessent de constater, pourrait bien se dérouler dans l’océan Arctique avec le recul incessant de la banquise[1] qui, bientôt, libérera des voies navigables sur des périodes de plus en plus longues, voire tout au long de l’année. Et ce serait, aux yeux des défenseurs de cette stratégie, « pour le plus grand bien de la planète » : les routes passant par le Nord étant environ un tiers plus courtes que les routes maritimes habituelles !

Le temps des aventures

Historiquement, on distingue deux voies : le passage du Nord-Ouest[2] qui trace une route au milieu des îles du Grand Nord canadien, reliant l’Atlantique Nord au Pacifique. L’autre voie est le passage du Nord-Est[3] qui relie lui aussi l’océan Atlantique au Pacifique, mais cette fois en longeant les côtes de l’Extrême Nord russe.

Commentaires

Pour laisser un commentaire, abonnez-vous
Au sommaire

En introduction à nos tendances up&down présentées dans ce numéro, nous élaborons les orientations que nous estimons structurantes en 2018. Ce panorama combiné aux 33 tendances up&down présente une vision [...]

Comme chaque année, LEAP/E2020 vous offre un panorama résumé des grandes tendances « up & down » de l’année qui commence. Outre l’intérêt intellectuel de cette contribution de LEAP/E2020 qui reflète bien [...]

« Brexit means Brexit ». Pour Theresa May, le soft Brexit n’existe pas : une sortie de l’Union européenne est forcément synonyme d’une sortie du marché unique. Brexit signifie donc hard Brexit pour [...]

Articles en relation
Geta Grama-Moldovan
12 Juil 2019

Investissements, tendances et recommandations (juillet 2019)

#economie #investissement #tourisme

Transports aériens : zone de turbulence Nous avons déjà mis en garde contre un risque de crise de ce secteur (constructeurs, compagnies, infrastructures). De fait la crise est déjà bien entamée : [...]

GEAB
12 Juil 2019

Avenir du Tourisme en Europe : Le syndrome « Grotte de Lascaux »

#economie #europe #tourisme

La grotte de Lascaux est un site préhistorique découvert en Dordogne en 1940. Elle est vite devenue une attraction touristique qui a fini par mettre en péril les magnifiques peintures [...]

Geta Grama-Moldovan
12 Juil 2019

Tourisme européen 2020-2030 : L’improbable alliance entre tourisme et protectionnisme

#asie #economie #europe #mondemultipolaire #tourisme

Contrairement aux rêves fiévreux des fonctionnaires de Bruxelles et de nos capitales, nourris par les perspectives d’exponentialisation des flux touristiques mondiaux, l’UE cessera bientôt d’être la première destination touristique au [...]