Home Les bulletins GEAB GEAB 122 Mr Catastrophe – Brèves alertes de notre équipe

GEAB 122

Le bulletin mensuel du Laboratoire européen d'Anticipation Politique (LEAP) - 15 Fév 2018

Mr Catastrophe – Brèves alertes de notre équipe

Dans cette petite rubrique, nous abordons sous forme de brèves les risques que notre format ne nous permet pas de développer, mais contre lesquels nous souhaitons mettre en garde nos lecteurs.

La Syrie encore et toujours

Le camp américain a paru en échec quelque temps, laissant la voie libre au camp russe pour calmer la situation. Il s’est aujourd’hui recomposé, désormais encadré des pays dont il représentait déjà les intérêts. Tous les grands crypto-acteurs de la guerre en Syrie sont maintenant révélés : d’un côté, États-Unis, Israël, Arabie saoudite, Kurdistan ; et de l’autre, Russie, Iran, Turquie, Palestine. Sous couvert de guerre commune contre ISIS, les ennemis se retrouvent sur les mêmes terrains, et notamment autour des puits de pétrole (ISIS, légitimistes, Américains, Russes…). Israël n’abandonnera pas la partie, refusant inconditionnellement de voir un régime favorable à l’Iran compléter le corridor chiite Iran-mer Méditerranée au contact de toute sa frontière Nord. Sans compter qu’une guerre ouverte permettra à Israël de réaliser son rêve de se débarrasser des populations palestiniennes de Cisjordanie – les guerres sont de parfaites occasions pour enclencher des déplacements de population comme chacun sait. La Turquie (pas plus que l’Irak et la Syrie, d’ailleurs) n’acceptera pas l’établissement d’un État pétrolier kurde sous contrôle US. Les positions semblent irréconciliables. Le terrain crée désormais les conditions de combats directs entre Russes et Américains, entre Israéliens et Iraniens… La Turquie et les États-Unis (officiellement encore alliés dans l’OTAN) sont au bord de la rupture. Les risques de conflagration sont au plus haut[1], créant, espérons-le, la volonté de changement requise pour poser les bases du « Nouveau Moyen-Orient »[2] dont le potentiel est par ailleurs de plus en plus visible. Mais on est en droit de douter aujourd’hui de la capacité que ces bases se posent sur autre chose que sur un champ de ruines, déjà bien entamé : le Moyen-Orient est en guerre et ce n’est pas récent ; seule l’absence de couverture médiatique de cette guerre épouvantable permet de ne pas l’acter.

Commentaires

Pour laisser un commentaire, abonnez-vous
Au sommaire

Début février, les Bourses américaines, et dans leur foulée l’ensemble des marchés financiers mondiaux, ont connu une violente correction. L’indice Dow Jones a ainsi effacé en deux jours seulement ses [...]

Le Brexit semblait avoir ouvert le chantier tant attendu de la redéfinition du fonctionnement et des objectifs de la machine européenne. Las, Bruxelles préfère aujourd’hui se gausser des difficultés du [...]

L’avenir est plein de données factuelles sur lesquelles il convient de fonder les anticipations qui éclairent nos décisions. C’est pourquoi, tous les trimestres, notre équipe partage avec ses lecteurs ces [...]

- Pétrole : effet élastique ! - Entreprises : attention faillites en pagaille - Bitcoin et cryptomonnaies : sous contrôle - Métaux précieux, valeurs sûres Pétrole : effet élastique ! Les effets d’annonces de [...]

Articles en relation
GEAB
15 Déc 2018

Évaluation de nos anticipations pour 2018 (issues du GEAB n°121 de janvier 2018) : 68 % de succès

#brexit #cryptomonnaies #democratie #evaluation #finance #petrole #POLITIQUE

17 Up et 16 Down Comme chaque année en décembre, nous avons procédé à l’évaluation de nos anticipations de tendances publiées au mois de janvier dernier. Nous tombons sur une [...]

GEAB
15 Déc 2018

Investissements, tendances et recommandations (jan 2017)

#cryptomonnaies #euro #investissements #monnaies #petrole

Monnaies : attention aux turbulences Un dollar qui s’est renforcé alors que Donald Trump a besoin d’une monnaie faible et va tout faire pour y parvenir ; un yuan qui risque à [...]

GEAB
12 Déc 2018

Investissements, tendances et recommandations (Mar 2017)

#bonds #brexit #etats unis #finance #petrole

Stratégie générale : l’œil du cyclone Comme nous avons commencé à l’écrire dans notre dernier numéro, la plus grande prudence est toujours requise actuellement. Les apparences de reprise d’activité ici et [...]